Exclus #Joyeuxbordel !
jeunes

Exclus #Joyeuxbordel !

Rapports à soi

Le projet « Joyeux bordel ! » a vu plus de 250 jeunes collaborer avec le Sips. Nous avons choisi un grand nombre de leurs témoignages et illustrations pour le livre, mais pas tous. Nous sommes ravis de pouvoir te présenter certains inédits ici. 
Marieke Jallet

Gloria, 19 ans. 

Comment oublier des choses qu’on a fait dans le passé et qu’on regrette ? Parfois avant de dormir, j’y repense. Je veux tellement remonter dans le passé pour le transformer. 

Célestin, 16 ans. 

Je suis célibataire. Je trouve que je suis trop jeune pour avoir une copine.

Stéphanie, 21 ans. 

Je n’ai jamais eu de problème avec quelqu’un, je m’amuse bien à l’école. Je me sens bien parce que j’ai appris beaucoup de choses. 

Mon humeur change très vite mais je pense que je dois être heureuse d’être moi. Quand j’entends beaucoup de jeunes de mon âge et leur situation, je suis très souvent surprise de les entendre se confier. Je ne voudrais pas être à leur place. 

Victor Garnier

Nell, 22 ans. 

Je suis vierge et je commence à avoir des envies mais mes parents ne veulent pas que j’invite des garçons. Parfois je ne me sens pas bien et je suis perdue. Je ne sais pas quoi faire. 

Mouna, 16 ans 

Au fil du temps, je me suis rendue compte que je plaisais aux garçons (même si je ne me trouve pas spécialement jolie), du coup, beaucoup viennent me parler, etc. mais j’ai toujours l’impression que c’est que pour mon physique, pour le sexe, qu’on ne prend pas le temps d’essayer de me connaître. J’ai toujours peur que l’on vienne me parler pour un gage ou quoi et qu’après on se moque de moi. A cause de ça, j’ai du mal à m’ouvrir aux autres, à faire confiance et même à m’attacher. Je ne suis jamais sortie avec un garçon à cause de ça, même s’il me plait et qu’il me dit que c’est réciproque.

Marieke Jallet

Ali, 17 ans

Je pense que pendant l’adolescence on ne devrait pas se concentrer sur l’amour et le sexe. On devrait plutôt chercher à réussir son éducation et ensuite essayer de trouver celle ou celui qu’on recherche. Pendant l’adolescence, ça ne sera presque jamais quelque chose de sérieux. 

Si le livre « Joyeux bordel ! » t’intéresse, il est facile de se le procurer. C’est au Sips et c’est gratuit.