50 jeunes héros se dévoilent à La Cité Miroir

Le projet « Avoir 20 ans en 2015 »

Passer de l’enfance à l’âge adulte au contact de Sophocle et de l’artiste Wajdi Mouawad, c’est le ressort du projet « Avoir 20 ans en 2015 ». Cet auteur, comédien et metteur en scène a désiré partager une expérience hors du commun avec 50 adolescents francophones d’Europe (en Belgique : Mons et Namur, en France : Nantes), d’Afrique (île de La Réunion) et d’Amérique (au Canada : Montréal).

Placée sous la houlette d’une réplique de l’un de ses spectacles :

Apprends à lire, apprends à écrire, apprends à compter, apprends à parler. Apprends à penser”, comme le dit la grand-mère à sa petite fille dans Incendies *, cette aventure inédite a posé les questions de la transmission et de l’émancipation “comment apprendre à penser par soi-même ?”

Rêver, mesurer l’immensité du monde, ouvrir le champ des possibles, développer des opinions propres, se dire qu’il est possible, quoiqu’il arrive, de traverser sa vie « en gardant intacte une forme d’enchantement et de joie » pour construire sa feuille de route.

J’ai eu la chance de rencontrer des gens qui m’ont appris combien il était important d’apprendre par soi-même et je me suis rendu compte un jour que je ne pouvais pas leur rendre ça, à eux, et que la seule façon de leur rendre c’était de le donner à quelqu’un d’autre.
Wajdi Mouawad

Avec les théâtres partenaires pendant chaque année et l’été, un voyage autour d’un thème correspondant à la ville de destination : apprendre à lire à Athènes (2011), à écrire à Lyon (2012), à compter à Auschwitz (2013), à parler à Dakar (2014), à penser (2015) dans 7 grandes villes, à Beyrouth, à Budapest, à Casablanca, à Istanbul, à Reykjavik, à Tirana, à Vienne.

Sélectionnés pour leur curiosité, leur personnalité et leur engagement, ces adolescents avaient 15 ans en 2011 et leur odyssée débutait à Athènes. Elle s’y est terminée en juillet 2015 et ils étaient toujours au rendez-vous.

Ils ont 22 ans aujourd’hui et leur aventure ne fait que commencer.

* Incendies de Wajdi Mouawad, éditions Leméac / Actes Sud-Papiers

Une recherche documentaire et ethnographique

Chloé Colpé, doctorante à l’UCL a suivi les traversées adolescentes des vingt jeunes montois et namurois : cinq ans d’observation, d’entretiens en face à face prolongés, de participation directe aux activités du groupe pour mettre en perspective cette expérience singulière.

Pour raconter ces cinq années de recherche :

– Une installation graphique, photographique, cartographique réalisée par l’artiste VAHRAM MURATYAN donne les clés de compréhension de cette odyssée originale. Une photographie de chacun d’entre eux, prise chaque été pendant cinq ans, c’est 250 portraits qui témoignent du passage du temps. Une carte des voyages retrace leurs périples, leurs rencontres à travers des extraits du carnet de bord de la chercheuse.

– Un film documentaire

A partir de soixante heures d’entretiens, un film chorale de vingt séquences retrace pour chacun leur traversée adolescente et la construction toute personnelle de leur feuille de route : comment trouver sa place au monde ? Ce ne sont ni des portraits ni des histoires scénarisées mais des moments singuliers pris à l’instant T. Leur parole est libre, parfois abrupte, toujours authentique.

 

Ce projet « Avoir 20 ans en 2015 » est né des collaborations de :

  • L’UCL
  • La Fondation Mons 2015
  • Au Carré de l’Hypoténuse – France
  • Abé Carré Cé Carré – Québec
  • Théâtre de Namur
  • Le Manège – Mons
  • Le Grand T – Nantes
  • Les Théâtres départementaux de la Réunion
  • Théâtre du Nouveau Monde – Montréal

En pratique

Où?

A la Cité Miroir, Bibliothèque George Orwell – Place Xavier Neujean 22 – 4000 Liège (2ème étage)

Quand?

Du lundi 1er au dimanche 28 octobre

Heures de visite

  • Lundi de 9h à 12h
  • mercredi et vendredi de 13h à 18h
  • samedi et dimanche de 10h à 18h

Entrée libre

 

Plus d’information : Fabrique des Héros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.